Circonscription de Pantin

Projet mythologie au cycle 2, élémentaire Jaurès.

02 / 05 / 2017 | Caecilia Renault

Texte de Laure Debarnot, enseignante de CE1 à l’élémentaire Jean Jaurès

Ce projet mythologie est né suite à une matinée de formation dispensée par le
GFEN et qui portait sur l’accès à la compréhension fine à un texte par nos
élèves par le biais de questions préalables.
L’équipe du cycle 2 de l’élémentaire Jaurès s’est réunie l’après-midi même est
s’est demandée comment transposer cela concrètement en classe, avec quels
textes, quelles questions ?
Nos discussions nous ont menés à faire le choix du thème de la mythologie
grecque qui regorge de personnages, de héros, de dieux, d’aventures...
Le choix de la mythologie nous servirait donc à travailler la compréhension
fine, mais de quelle manière ?
L’idée est venue de travailler en décloisonnement avec un mélange des classes
de CP et CE1 dans 5 groupes de niveaux différents avec un texte unique et les
mêmes questions pour chaque groupe.
Les questions sont lues préalablement au texte et sont de types différents,
s’étageant sur 3 plans et qui répondent à des objectifs différents (ref GFEN) :
- Les premières, les « plus simples », trouvant réponse directement dans le
texte, sont indispensables pour entrer dans les autres.
- Les secondes, demandent une mise en relation entre des éléments du texte.
- Les troisièmes demandent au lecteur d’imaginer ce qui n’a pas été dit par
l’auteur.
Ce n’est donc pas l’exercice de lire qui est l’objet de la séance mais l’exercice de
la pensée à partir de la lecture. Les réponses sont à construire, les élèves
travaillent en petits groupes de 3-4, les CE1 ayant la charge de rédiger les
réponses décidées avec les CP de leur groupe.
Puis une mise en commun des réponses est faite avec l’enseignant, ce qui
entraîne débat, discussion et de nouvelles questions naissent dans l’esprit de
nos jeunes lecteurs.
Avant la première séance en groupes, une introduction à la mythologie est
faite dans chaque classe à l’aide des représentations des enfants sur le
thème.Des représentations d’oeuvres d’art leur sont montrées et une écoute
d’un récit audio sur les dieux grecs est proposée. Après quoi nous avons choisi
de commencer l’aventure avec « Au début, le grand vide... » texte qui traite
de la création du monde selon les Grecs Anciens. Le second texte s’intitule
« Zeus », le troisième : « La guerre de Troie » et le dernier « Ulysse et le
cheval de Troie ».
Parallèlement aux textes étudiés en groupes mélangés de CP/CE1, la
mythologie grecque est abordée dans chaque classe sous différentes formes :
écoutes de récits audio dont les suivants : « Pâris et la pomme de la
discorde », « Orphée ou l’amour qui veut braver la mort », « la guerre de
Troie » ; lecture de textes complémentaires sur les dieux grecs, analyse
d’oeuvres d’art (La naissance de Vénus de Botticelli, Le baiser d’Eros et Psyché
de Canova etc), dictées à l’adulte, réalisations de cartes d’identité et arbre
généalogique des dieux et héros rencontrés au fil des récits.
L’objectif principal de ces actions est de familiariser nos élèves avec la pluralité
des personnages mythologiques, de les relier entre eux tout en les faisant
entrer dans la découverte des textes fondateurs et ainsi accéder aux bases de
notre culture littéraire, artistique et philosophique très largement inspirée des
mythes gréco-romains.
Plus largement, il s’agit également de susciter un intérêt littéraire chez nos
jeunes lecteurs pour les aventures glorieuses des héros aux quêtes et aux
intrigues périlleuses.
C’est aussi par ce biais-là que nous avons abordé l’étymologie de certains mots
français tirant leur origine du grec et ayant conservé le « Y » ou le « PH »
rendant ainsi l’étude de la langue concrète et active.
De même pour la rencontre d’expressions telles que « sortir de la cuisse de
Jupiter » ou « avoir un talon d’Achille » qui prennent leur sens directement
dans les textes lus.
L’intérêt du thème de la mythologie grecque dans l’accès à la compréhension
fine est donc indubitable au vu des résultats que nous en avons tirés dans nos
classes. Nous travaillons déjà à l’amélioration de notre projet pour la rentrée
2017 , nous réalisons actuellement le bilan de nos actions communes et
séparées afin d’en tirer les meilleures conclusions et savoir ce qui doit être
modifié, poursuivi, transformé...Il apparaît clairement que les stratégies de
« chercheur-compreneur »doivent être doublement réfléchies et travaillées en
amont des textes soumis en groupes. Les textes qui seront proposés aux élèves
s’orienteront sur la découverte des héros tels Persée, Heraklès, Jason et des
légendes comme celle de Narcisse entre autres...

Laure Debarnot.